Le psychologue scolaire

 

Le psychologue scolaire intervient lorsqu’un enseignant ou un parent lui fait part d’inquiétudes au sujet des difficultés d’apprentissage ou de comportement d’un enfant. Son objectif essentiel est d’aider l’enfant à mieux vivre sa scolarité et à optimiser ses apprentissages. Pour ce faire, il aide également les enseignants et les parents de l’enfant.

 

1. Son action principale concerne la réalisation de bilans psychologiques, parfois précédés d’une observation de l’enfant en classe. Le bilan nécessite l’autorisation signée des parents alors que l’observation en classe se fait librement. Parfois même, les familles ne sont pas averties, lorsque cela semble judicieux. Le psychologue scolaire intervient pour prévenir, repérer et analyser les difficultés d’un enfant. Grâce à des observations, des tests, des entretiens, des dessins, des jeux… il évalue ses capacités cognitives et scolaires ainsi que son état psycho-affectif. Afin de préciser au mieux l’origine des difficultés de l’enfant, il cherche à établir un diagnostic différentiel : la cause est-elle cognitive, psychologique ou les deux ? Afin d’avoir une meilleure connaissance de l’enfant, des échanges d’informations et des collaborations ne sont pas rares avec les intervenants extérieurs (CMP, praticiens libéraux…) et les partenaires de l’école (enseignants, RASED, médecine scolaire). De la précision et de la fiabilité d’un diagnostic pourront découler les aides les mieux adaptées. Ensuite, et parfois même avant le bilan, la famille est reçue pour apporter des informations, déposer ses inquiétudes et parfois ses souffrances et enfin, entendre les conclusions du bilan. Des bilans complémentaires et des soins peuvent être proposés, auprès d’un orthophoniste, d’un orthoptiste, d’un neuropédiatre… ou pour un bilan global, dans un centre de référence des troubles des apprentissages dont la liste se trouve sur cette page : Structures de soins et de diagnostic

 

2. En dehors des bilans, le psychologue scolaire peut recevoir et écouter des parents, mais aussi des enseignants ou des enfants inquiets, en souffrance ou simplement en demande d’informations sur un sujet ou un trouble particulier.

 

3. En lien avec les membres du RASED, le psychologue scolaire peut participer aux évaluations collectives menées spontanément par les maîtres E, aider à l’analyse des scores puis rencontrer les enfants ainsi repérés. L’interaction avec le RASED se concrétise aussi par la participation à des réunions de synthèse qui permettent d’échanger des informations sur les enfants rencontrés ou suivis, afin d’améliorer les actions.

 

4. En référence à la loi sur le handicap du 11 février 2005, le psychologue scolaire participe à l’élaboration des PPS, Projets Personnels de Scolarisation des enfants porteurs de handicaps. Il participe aux équipes éducatives, informe et conseille. Il accompagne ou initie et motive les demandes de compensation (AEH, AVS, matériel informatique lorsque cela est justifié) et d’orientation en classe ou structure spécialisées (CLIS, UPI, ITEP, IME). Pour cela, il rédige des comptes-rendus à destination des commissions de la MDPH, pour compléter les dossiers de demandes. Il travaille en collaboration avec l’enseignant référent, les familles, l’école et souvent les intervenants extérieurs qui prodiguent des soins à l’enfant, pour aider les familles dans leurs démarches. En dehors du champ du handicap, il participe également à d’autres équipes éducatives qui concernent des enfants présentant des troubles des apprentissages (dyslexie par exemple) ou des troubles instrumentaux (mémoire, attention, fonctions exécutives…). Il aide à la rédaction des PPRE lorsque sa présence s’avère nécessaire.

 

5. Il participe également aux demandes d’orientation vers l’enseignement adapté (SEGPA, EREA), pour lesquelles il rédige un compte-rendu à destination de la CDOEA. Parfois, les écoles comptent sur son intervention pour proposer l’orientation adéquate et la faire accepter à la famille. Pour plus d'informations sur l'orientation en SEGPA : L'orientation en SEGPA

 

Si vous envisagez de devenir psychologue scolaire, vous pouvez trouver d'autres informations sur ce site dédié aux stagiaires en formation de psychologue scolaire : http://devenir-psy.e-monsite.com/

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×